Violences en Guinée : Le Gouvernement guinéen répond aux accusations d’Amnesty International…

1
104

Le Gouvernement guinéen vient de réagir face aux graves accusations portées contre les forces de l’ordre par l’ONG Amnesty International. Le Gouvernement guinéen a par la voix du Ministre d’Etat chargé de la justice, qualifié le rapport par cette ONG internationale de « partiale ».

Le Ministre d’Etat Cheick Sako accuse les enquêteurs d’Amnesty International de n’avoir pas écouté toutes les parties avant d’établir leur rapport.

« Amnesty se sert toujours d’une des parties pour ensuite faire des rapports. Ils ont pris des avocats de l’UFDG pour aller à Boké. Sur cette base-là, ils ont une appréciation sur la procédure judiciaire à Boké. C’est là où j’ai parlé de parallélisme de force, il faut qu’ils le respectent. On ne peut pas jeter comme cela la pierre contre notre justice, même s’il y a des ratées (…). Moi j’assume, mais de grâce, il faut recouper  l’information » a vigoureusement réagi ce lundi 26 octobre 2015 le Ministre d’Etat chargé de la justice.

« Je le dit et je l’assume, c’est un rapport partial qui a été produit par Amnesty Interntional » poursuit le Ministre d’Etat Cheick Sako.

Les forces de sécurité ont tué au moins trois personnes dont  deux en leur tirant dans le dos et une en la battant à mort à Conakry, la capitale guinéenne, lors d’échauffourées liées à l’élection présidentielle, a révélé Amnesty International, ce  jeudi 22 octobre dans une note intitulée :  « GUINEE. COUPS DE FEU TIRÉS DANS LE DOS ET TABASSAGE À MORT PAR LES FORCES DE SÉCURITÉ À CONAKRY »

Les autorités guinéennes réfutent complètement ces accusations. Le garde des sceaux guinéen demande aux accusateurs de fournir des preuves. Le Ministre d’Etat Cheick Sako qui reconnait que la justice de son pays n’est pas à l’abri des reproches, mais il soutient qu’elle a fait du chemin depuis l’arrivée au pouvoir du Président Alpha Condé.

Lire la suite sur Africaguinee.com

1 COMMENTAIRE

  1. Monsieur le Ministre, il y a un proverbe que vous appliquez par amour du pouvoir et parce que ce ne sont pas vos enfants qui ont été tués: « Il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir »!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here