UFR lance:« C’est de la propagande quand le pouvoir affirme un coup KO ».

0
135

Chaikou Yaya/photo GuinéeNews« Si les élections sont libres et transparentes  Alpha Condé n’aura pas 12%, un coup KO n’engage à ceux qui l’affirment », rétorque l’UFR à travers son député Chaikou Yaya Barry au cours du meeting traditionnel samedi 8 août 2015 au siège national du parti à Matam.

« C’est de la propagande quand le pouvoir affirme un coup « KO ». En revanche, des guinéens sont fatigués de la gestion d’Alpha Condé, si les élections sont libres et transparentes  Alpha Condé n’aura pas 12% », poursuit Chaikou Yaya Barry et d’insister : « c’est une réalité tangible ».

« Le pouvoir a peur de l’implication de la communauté internationale dans l’élection présidentielle, Alpha Condé a même commencéà donner les couleurs en affirmant à Dakar, qu’il ne souhaite pas l’implication de la communauté internationale dans l’élection présidentielle, comme elle a fait lors des législatives 2013 », dénonce-t-il devant les militants avant de rappeler : «  pour avoir les résultats de Kaloum et Matoto en 2013, il fallut de la bagarre. Donc, un coup « KO » n’engage à ceux qui l’affirment ».

Parlant de la convention du parti prévue le 22 août au palais du peuple de Conakry, Chaikou Yaya Barry n’a pas fait assez de commentaire, il parle d’une démonstration du jamais vu : « nous allons montrer au monde que le président de la Guinée, c’est Sidya Touré, qu’il plaise ou pas, il est le consensuel. C’est pourquoi, nous devons sortir de l’ethnocentrisme pour élire les compétences et celui qui est capable aujourd’hui d’unir les guinéens, c’est le président Sidya Touré ».

Dans la même logique, Chaikou Yaya Barry enchaine : «  la Guinée a besoin de l’alternance en 2015 car, nous avons un président qui a contribué de façon grave à diviser les guinéens. Voilà ses arguments, ‘’j’ai donné la primature à la Basse Côté, la présidence de l’Assemblée nationale à la Guinée-Forestière, cela un acte contraire à notre constitution ».

Lire la suite GuineeNews

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here