Convention nationale du RPG: Alpha Condé plébiscité par son parti

0
112

Le président Alpha Condé sera candidat à sa propre succession à l’occasion de l’élection présidentielle prévue en octobre 2015 en Guinée. C’est une convention de sa formation politique qui l’a plébiscité hier à Conakry.

A 78 ans, au pouvoir depuis 2010, Alpha Condé va briguer un second mandat après son investiture sans surprise ce mardi 11 août à l’issue d’une convention de trois jours de son parti qui a rassemblé des milliers de personnes à Conakry.

Quelques pas de danse

Il a été désigné candidat au lendemain de la confirmation – par décret signé de sa main – de la date du 11 octobre pour le premier tour de la présidentielle de 2015. Dans la grande salle des fêtes comme dehors sur l’esplanade du palais, ses partisans, tous ou presque vêtus de jaune, ont chanté et dansé, lui-même le chef esquivant quelques pas de danse avec la syndicaliste, nouvelle élue présidente du Conseil économique et social, Hadja Rabiatou Sérah Diallo.

Doublement du montant de la caution

Dans un discours improvisé, Alpha Condé n’a pas souhaité faire le bilan de ses cinq ans passés au pouvoir, estimant que cette mission revenait au peuple de Guinée. En outre, à deux mois, jour pour jour, du scrutin, la Commission électorale nationale indépendante (Céni) a annoncé une série de mesures, sans explication, qui ne seront pas sans conséquence pour certains potentiels prétendants à la succession d’Alpha Condé. Le montant de la caution exigée d’eux a été doublé allant de 400 à 800 millions de francs guinéens (GNF) et le plafond de dépenses de campagne de 3 milliards de GNF en 2010 passe désormais à 20 milliards de GNF en 2015.

À lire sur RFI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here