Madina, un marché martyrisé (Photos)

0
194

Le grand marché de Conakry, situé dans la commune de Matam, a été l’épicentre de très regrettables violences qui ont secouées Conakry ce vendredi 10 octobre. Comme hier à la Casse, en l’espace de quelques heures, le fruit de plusieurs années de dur labeur a été consumé. Les soubresauts politiques ont encore une fois coûté cher au poumon économique de la Guinée. Visite dans un marché qui ressemble à une ville fantôme.

Les abords du pont habituellement très animés par des marchandes, sont dessertes.IMG_20151009_151149
A la gare routière, aucune voiture en vue.

IMG_20151009_151207

Les Kiosques et boutiques situés près des routes qui désenclavent le marché sont les principales victimes de vandalisme.

IMG_20151009_151216

Le résultat des pillages et incendies est spectaculaire. Quelques rares boutiques de cosmétiques ont été épargnées dans le secteur « bordeaux ».

IMG_20151009_151804

Les étales ont été utilisées comme barricade ou incendiées.

IMG_20151009_152642

Sur la route menant à la SIG, les librairies par terre n’ont pas été épargnées.

IMG_20151009_152555

La route Niger qui traverse le marché est  complément quadrillée par les forces de l’ordre.

IMG_20151009_152900

Ce n’est pas la première fois que le marché madina soit victime de pillage, mais cette fois les séquelles risquent de durer.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here