Le candidat de GRUP entend mettre en place un gouvernement d’union nationale quand il sera élu président

1
87

Le candidat du parti, Générations pour la Réconciliation, l’Union et la Prospérité (GRUP), El hadj Papa Koly Kourouma, a été mercredi, 30 septembre 2015, soit 20ème jour de la campagne pour l’élection présidentielle du dimanche, 11 octobre 2015, l’hôte des populations du District de Nienh et de la sous-préfecture de Kobéla dans la préfecture de N’zérékoré, ainsi que celles de la préfecture de Yomou en Guinée Forestière.

Partout, le candidat a mis l’accent sur l’entente, l’amour de la patrie, la cohésion sociale et la préservation des acquis de la République, notamment l’Indépendance, la paix et la démocratie, qui constituent les conditions préalables d’existence d’un Etat.

«La Guinée est indépendante oui, elle vit en paix et elle a entamé le chemin de la démocratie. Elle est riche en sol et en sous sol, mais ses habitants sont pauvres. Pourquoi ? Parce qu’il y a un système depuis 1958 qui est entretenu par des guinéens sans intégrité ni loyauté, encore moins d’amour du prochain», a dénoncé le président candidat du parti GRUP.

«Pour lutter contre ce système, qui constitue la cause principale du retard de la Guinée, il faut que les guinéens se donnent la main, qu’ils s’acceptent et qu’ils aient des idées communes pour l’émergence du pays. Raison pour laquelle dès mon investiture, quand je serai élu président de la République, je vais mettre en place un gouvernement d’union nationale. En ce moment, le peulh ne sera plus distingué du malinké, le malinké du soussou et le soussou du forestier. Tout sera un mouvement d’ensemble pour le bien être social du guinéen», a proposé El hadj Papa Koly Kourouma.

Il a par ailleurs mis toutes ses interventions à profit, pour expliquer à ses militants comment voter, à l’aide d’un spécimen du bulletin de vote du 11 octobre, sur lequel les candidats sont rangés par ordre de dépôt des dossiers de candidatures à la Cour Constitutionnelle.

Le candidat du parti GRUP est en deuxième position sur ce bulletin unique. Il a dit aux militants, que «pour voter El hadj Papa Koly Kourouma le 11 octobre, il suffit tout simplement de cocher dans la case vide devant le candidat. Ensuite plier le bulletin et le mettre dans l’enveloppe sécurisée de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) pour ensuite glisser celle-ci dans l’urne.

AGP

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here