Confirmation de la date du scrutin : Alpha a fermé la porte du dialogue, selon l’opposition

0
98

L’opposition n’a pas tardé à réagir suite à la publication du décret confirmant la date du scrutin.

Selon son porte-parole,  cette date ferme la porte à toute négociation. ‘’Le président de la République a décidé tout simplement d’entériner la proposition de la CENI. Il a confirmé la date du 11 octobre pour la tenue de l’élection présidentielle et fermé une autre porte au dialogue, et compromis’’, indique Aboubacar Sylla.

Parce que, argue l’opposant, ‘’cette date pouvait nous permettre de nous accorder sur un calendrier électoral qui respecte la loi et nos légitimes revendications. Nous disons que le 11octobre est une date qui est constitutionnelle certes, mais on avait dit également qu’il était possible qu’entre le 11 octobre et la fin du mandat du président de la République, c’est-à-dire le 20 décembre d’aménager le calendrier électoral de manière à ce que se tienne dans cette période les communales et la présidentielle’’.

Il assure que l’opposition a fait cette proposition lors du dialogue avec la majorité présidentielle pour que les communales se tiennent à la date du 11 octobre. ‘’Cela aurait permis d’avoir en décembre des élus locaux bénéficiant de la légitimité populaire avec des mandats issus du sufrage électoral’’, souligne le porte-parole de l’opposition.

Malheureusement, déplore-t-il à nouveau, ‘’ce décret ferme la porte à cette éventualité. Donc nous sommes dans une situation où le dialogue est de plus en plus sans objet. Parce que ce qui pourrait être débattu au cours de ce dialogue est déjà purement et simplement terni par ce pouvoir qui ne laisse la place à aucune concertation’’.

Lire la suite sur VisionGuinée.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here