Cellou Dalein: «Nous devons contraindre le pouvoir à céder sinon pas d´élections»

0
260

En marge de l’assemblée ordinaire de son parti, Cellou Dalein Diallo, a invité ses militants à sortir en masse le 17 août pour contraindre le pouvoir à céder afin d’aller à des élections transparentes.

Il a déclaré: « Nous avons examiné la situation politique au sein de l’opposition. Nous avons noté que le pouvoir ne veut pas lâcher du lest. Le dialogue, c’est pour nous distraire. Ils ont refusé d’organiser les élections communales. Ils ont fait recenser massivement des mineurs dans les fiefs du pouvoir. Entre 2010 et 2015, la population électorale a augmenté de 80 % dans la région de Kankan. Entre 2013 et 2015, soit deux ans, le corps électoral a augmenté de 50% contre 22% à Labé et 16% à Boké parce qu’ils veulent organiser un hold-up électoral. Allez-vous l’accepter ? « Non », répond l’assistance en chœur ».

Poursuivant, le leader de l’UFDG a demandé à ses militants de se préparer. « Nous reprenons les manifestations de rue le 17 août pour exiger que le fichier électoral soit assaini, pour que la CENI soit recomposée et que les conseils communaux soient représentés par des cadres représentatifs et populaires. Il faut qu’on soit mobilisé pour mener la lutte. Alpha Condé s’est préparé. Il a importé de matériels de répression mais nous contraindrons le pouvoir à céder pour qu’on aille à des élections transparentes. Sinon, il n’y aura pas des élections. Donc, je vous invite à vous mobiliser pour une noble cause. Alpha Condé sait que s’il y a des élections transparentes, il ne peut pas gagner. Il est décrié, il a n’a pas pu apporter le changement escompté. Il a contribué à accentuer le chômage, la misère et la division ».

Lire la suite sur GuinéeNews

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here